Sumitomo augmente à nouveau le montant de sa levée de fonds

le 09/01/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La troisième banque japonaise entend émettre 700 milliards de yens, contre 400 milliards initialement prévus, pour renforcer son bilan

Les principales banques japonaises affûtent leurs armes pour faire face à une crise qui s’intensifie et qui génère une demande croissante de crédit de la part des entreprises nationales. Dans ce contexte, Sumitomo Mitsui Financial (Sumitomo), troisième banque nationale, ne cesse de relever le plafond de sa levée de capitaux, en vue de renforcer ses fonds propres. La banque japonaise a indiqué jeudi prévoir une augmentation de 160,7 milliards de yens supplémentaires (1,3 milliard d’euros) via des actions préférentielles, portant le montant total des capitaux levés à près de 700 milliards de yens (5,6 milliards d’euros). 

En décembre dernier, Sumitomo avait déjà accru de manière significative son augmentation de capital à 538 milliards de yens (4,3 milliards d’euros), contre 400 milliards (3,2 milliards d’euros) initialement prévus. 

La première banque japonaise Mitsubishi UFJ Financial avait annoncé en octobre dernier une augmentation de capital de 990 milliards de yens (7,9 milliards d’euros), composée d’actions ordinaires et préférentielles. De son côté, Mizuho Financial, deuxième banque nippone, avait lancé fin décembre la vente de 355 milliards de yens (2,8 milliards d’euros) d’actions préférentielles auprès d’investisseurs institutionnels nationaux, un montant supérieur de près de 20% à celui initialement annoncé.

Standard & Poor’s souligne dans un récent rapport que les banques japonaises ont considérablement amélioré leurs ratios capitalistiques sur les trois dernières années. «Le ratio tier one moyen des trois principales banques japonaises est passé de 5,9% en mars 2005 à 7,4% en mars 2008», relève l’agence de notation.

A lire aussi