Le rythme des levées de fonds ralentit dans le capital investissement

le 02/07/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les montants collectés se redressent, à 76 milliards de dollars au deuxième trimestre, mais les projets en cours diminuent

Après un pic historique lors du deuxième trimestre 2008, à 213 milliards de dollars, les levées de fonds dans le capital investissement, dans le sillage de la crise, étaient retombées à 60 milliards de dollars au premier trimestre de cette année. Selon la société d’information Preqin, qui dévoile ces chiffres, le deuxième trimestre montre des signes de reprise de l’activité, 76 milliards de dollars ayant été levés. Ce montant traduit une progression de 28 % sur un trimestre, mais se retrouve toutefois au niveau des levées de fonds de 2005. Les fonds américains restent les plus actifs, avec des levées atteignant 49 milliards de dollars, contre 24,7 milliards de dollars pour l’Europe et 2,4 milliards pour le reste du monde.

Parallèlement, le nombre et le montant des levées de fonds en cours affichent des reculs de respectivement 3 % à 1.622 véhicules et 9 % à 807 milliards de dollars sur le deuxième trimestre 2009. « Cela constitue la preuve que le nombre de nouveaux fonds lancés est significativement moindre et que les gestionnaires réduisent leurs objectifs, voire abandonnent leurs projets de levées », indique Preqin. Depuis le début de l’année, 30 projets ont été abandonnés, autant que pour l’ensemble de 2008 et plus du double qu'en 2007 (14).

Par ailleurs, les conditions de levées demeurent très concurrentielles. « Les gestionnaires de fonds doivent s’attendre au fait que les délais prennent plus de temps que lors des précédentes années », relève Preqin. La durée moyenne d’une levée de fonds pour les véhicules clôturés en 2009 s’élève à 18,3 mois, contre 15 mois en 2008 et 12 mois en 2007.

A lire aussi