Le marché des LBO a amorcé une lente reprise

le 06/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le premier trimestre 2010 a été marqué par le retour des LBO secondaires, dont le montant (7 milliards de dollars) a dépassé celui de l’année 2009

Styron, Bway et RCN aux Etats-Unis, Pets at Home au Royaume-Uni, Sebia en France…: les annonces de LBO de taille significative (supérieure à 900 millions de dollars, soit 667 millions d’euros) reviennent progressivement sur le devant de la scène. Sur le premier trimestre, 307 opérations de capital investissement ont été annoncées pour un montant cumulé de 26,6 milliards de dollars au niveau international, les LBO représentant 60% de ce montant (48% du nombre d’opérations), selon des données de la société Preqin.

Si le nombre d’opérations dans le private equity au premier trimestre s’inscrit en recul de 35% par rapport à celui du trimestre précédent, il excède cependant celui de chacun des trois premiers trimestres de 2009, reflétant une reprise lente du marché, relève Preqin. Le montant des transactions a en outre doublé sur un an.

«Les transactions reviennent, mais à un prix élevé. On observe un frémissement de l’activité en France, la tendance étant plus confirmée en Europe», indiquait fin mars Gonzague de Blignières, co-président de Barclays PE Europe.

Les trois premiers mois de 2010 ont notamment été marqués par la reprise des LBO secondaires, au nombre de 24 pour un montant global de 7 milliards de dollars. Un montant qui dépasse celui de l’ensemble des LBO de ce type annoncés l’an passé, de 5,1 milliards de dollars, pour 43 opérations. L’opération la plus notable a été celle du rachat par Bain Capital de Pets at Home, détenu par Bridgepoint, pour 955 millions de livres (1,07 milliard d’euros).

Parallèlement, les opérations de réinvestissement ont compté pour près d’un quart du nombre de transactions sur les trois derniers mois (1% en montant), contre 17% pour le capital développement (8% en valeur).

A lire aussi