L’Europe accueille prudemment le plan Obama

le 25/01/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les mesures annoncées remettraient en cause le modèle européen de banque universelle

Les propositions de Barack Obama sur les banques n’enthousiasment pas les Etats européens. S’ils saluent la volonté américaine de renforcer la régulation, ils ne semblent en revanche pas prêts à adopter de telles mesures. La séparation du compte propre et de la banque commerciale remettrait en cause le modèle européen de banque universelle, qui n'a pas démérité durant la crise. Par ailleurs, l'adoption partielle de ces règles, essentielles à la compétitivité des places financières, perturbe la coopération internationale née du G20.

A lire aussi