L'embellie des BFI devrait perdurer en 2010

le 07/01/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le redressement des marges et la moindre concurrence offrent de belles perspectives de revenus

Le nouveau modèle économique qui semble s’être imposé dans les banques de financement et d'investissement (BFI) laisse supposer que leurs revenus seront durablement affectés. Le service aux clients a été érigé en nouveau dogme et l’activité pour compte propre clouée au pilori, tandis que les mesures réglementaires et fiscales encadrant leurs activités s'annoncent plus dures. Rien n’est moins sûr à court terme: le redressement spectaculaire des comptes de certains établissements l’an dernier pourrait se confirmer en 2010.

A lire aussi