Goldman Sachs en pleine crise de réputation

le 19/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les accusations de fraude portées par la SEC mettent la banque d'affaires sous le feu des régulateurs

Goldman Sachs citait pour la première fois sa réputation comme facteur de risque dans son rapport annuel 2009. La banque avait raison, comme le prouvent les accusations de fraude portées par la SEC. Cette affaire, dans laquelle Goldman Sachs dit pour sa défense avoir perdu elle-même 90 millions de dollars, expose le numéro un de Wall Street à une salve de poursuites. Elle tombe aussi à point nommé pour des régulateurs et des politiques en mal de crédibilité: Londres et Berlin veulent eux aussi demander des comptes à la banque.

A lire aussi