Les banques poursuivent leurs arbitrages d'actifs

le 06/07/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Natixis, KBC et Lloyds ont annoncé cinq ventes d'activités que la crise a rendues non stratégiques

Cinq cessions d’actifs annoncées le même jour ! Natixis, KBC et Lloyds ont incarné hier l’un des thèmes à la mode du secteur des fusions et acquisitions en 2010: les arbitrages de banques éprouvées par la crise et contraintes de se recentrer sur leur cœur de métier. KBC s’est séparée de ses dérivés actions en Asie (lire page 12), Natixis et Lloyds de leur capital investissement pour compte propre, ainsi que de dérivés de crédit complexes pour la banque française. Ce ne sont ni les premières, ni les dernières annonces du genre.

A lire aussi