Les banques françaises veulent peser avant le G20

le 18/03/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La FBF et l'Amafi militent notamment pour l'instauration des provisions dynamiques

En écho à la chancelière allemande Angela Merkel et à Nicolas Sarkozy, qui se sont déclarés hier «déterminés» à obtenir la mise en place d’une «nouvelle architecture financière» lors de la prochaine réunion du G20 à Londres (le 2 avril), la Fédération bancaire française (FBF) et l’Association française des marchés financiers (Amafi) ont transmis leurs propositions aux autorités. «Nous attendons du G20 qu’il rétablisse la confiance dans le marché financier international», a annoncé sa directrice générale Ariane Obolensky.

A lire aussi