Covestro est contraint de réduire et retarder son entrée en Bourse

le 01/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Covestro, la filiale de plastiques du groupe chimique allemand Bayer, a ramené jeudi le montant de son introduction en Bourse de 2,5 milliards à 1,5 milliard d’euros, en arguant d’un climat défavorable sur les marchés de capitaux et de l’incertitude sur la croissance économique chinoise. La...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi