CASA reverdit ses activités en amont de la COP 21

le 01/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Crédit Agricole s’engage à ne plus financer de nouvelles centrales ou extension de centrales électriques au charbon dans les pays à hauts revenus.

A tout juste deux mois de l’ouverture de la COP 21, la grande conférence sur le climat qui doit se tenir à Paris - Le Bourget, les acteurs du secteur financier continuent à donner des gages de bonne conduite. Crédit Agricole SA, la structure cotée du groupe mutualiste, a dévoilé hier deux...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi