Symphony vise un marché plus large que celui de Bloomberg

le 18/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La plate-forme de messagerie sécurisée a attiré quelque 200 institutions financières et n’exclut pas de s’ouvrir à d’autres industries.

Nous n’avons pas été créés pour remplacer un terminal d’informations existant». Au cours d’une conférence de presse hier à Londres, le Français David Gurlé, PDG de la plate-forme de messagerie sécurisée Symphony, a tenu à mettre les choses au point. Si la presse internationale fait déjà de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi