Les marchés respirent après les amendes sur le forex

le 20/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les marchés respirent après les amendes sur le forex

Les marchés actions ont bien accueilli l'officialisation mercredi après-midi des amendes de 5,7 milliards de dollars au total infligées à six banques pour manipulation des indices de change. L'action Barclays, l'établissement le plus sanctionné, gagnait près de 3,4%. Le titre RBS s'inscrivait également en hausse. UBS, qui avait communiqué dès mercredi matin sur le coût de ce règlement, inférieur à ses provisions, s'adjugeait près de 3,5% en Bourse.

Outre Barclays, UBS et RBS, les banques américaines Bank of America, Citigroup et JPMorgan ont été sanctionnées. Barclays acquittera à elle seule un montant total de 2,4 milliards de dollars, le groupe n'ayant pas accepté un précédent accord amiable, annoncé en novembre, avec certaines autorités britanniques et américaines. Le britannique a en outre dû licencier huit de ses salariés et l'autorité de contrôle du secteur des services financiers de l'Etat de New York a averti qu'elle continuait de surveiller les systèmes électroniques de la banque. Barclays avait inscrit dans ses comptes 3,2 milliards de dollars de provisions pour couvrir les coûts liés au dossier des changes, d'où la réaction positive du marché.

 

A lire aussi