Barclays est bien le propriétaire de certains actifs de Lehman Brothers

le 04/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Cour suprême des Etats-Unis a autorisé la banque britannique Barclays à réclamer environ 4 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) d'actifs contestés, suite à l'achat en catastrophe d'une grande partie des activités de courtage de Lehman Brothers lors de la crise financière de 2008. La principale juridiction américaine a refusé d'entendre un appel déposé par des créanciers de Lehman ; ce refus valide ainsi un jugement en appel d'août 2014, déjà favorable à Barclays.

La banque britannique s'était en fait déjà assuré le contrôle d'environ 3,5 milliards de dollars d'actifs, sur le total de 4 milliards.

Lehman Brothers affichait 639 milliards de dollars d'actifs au moment où elle a fait faillite, le 15 septembre 2008.

Le 19 septembre 2008, un tribunal avait accordé à Barclays le droit de racheter une bonne partie de l'activité de courtage de Lehman, mais des créanciers avaient contesté le sort de certains actifs du pôle. Parmi ceux-ci, les quatre milliards en question, détenus par des tierces parties, au titre d'appels de marge dans des transactions sur des produits dérivés.

A lire aussi