BNP Paribas réduit la voilure dans le financement des matières premières

le 30/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

BNP Paribas aurait supprimé au moins 20 postes depuis la fin février dans ses activités de financement de l'énergie et des matières premières à Genève, indique Bloomberg. Cette réduction de voilure s'expliquerait à la fois par l'impact sur l'activité de la chute des prix du pétrole, et par les efforts de conformité menés dans la foulée de sa condamnation l'an dernier par les autorités américaines.

BNP Paribas a publié jeudi matin des résultats en nette hausse pour le premier trimestre 2015, portés par sa banque de financement et d'investissement. Entre janvier et mars, le produit net bancaire du groupe a affiché une progression de 11,6% à 11,07 milliards d'euros tandis que le résultat net s'est inscrit en hausse de 17,5% à 1,65 milliard d'euros. Les effets change y ont largement contribué. La division de banque de financement et d'investissement a vu ses revenus augmenter de 23,7% pour s'établir à 3,35 milliards d'euros. La banque française, qui estime tirer les fruits des ses investissements aux Etats-Unis et en Asie dans le cadre de son plan stratégique, a cependant enregistré une hausse importante de ses frais de gestion du fait des coûts de son plan d'économies, «simple & efficient», et de sa première contribution au Fonds de résolution unique européen, à hauteur de 245 millions d'euros.

A lire aussi