Trois banques françaises se retirent d'un financement de projet controversé

le 08/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

BNP Paribas, le Crédit Agricole et la Société Générale ne participeront pas au financement des projets de mines de charbon situés dans le bassin de Galilée en Australie, ni à celui des infrastructures qui leur sont associées, ont annoncé ce matin les Amis de la Terre. «Leurs engagements vont donc au-delà de celui des huit autres banques internationales [Deutsche Bank, HSBC, RBS, Barclays, Citi, Morgan Stanley, JPMorgan et Goldman Sachs] qui s'étaient déjà engagées à ne pas financer l'extension du port d'Abbot Point, nécessaire pour l'exportation du charbon et qui menace la Grande Barrière de corail», indique l’ONG environnementale. Selon Lucie Pinson, chargée de campagne pour la finance, «c'est la première fois que les banques s'engagent à ne pas financer les projets de toute une région en raison de leurs impacts environnementaux et climatiques».

A lire aussi