Bruxelles a eu raison de bloquer la fusion Euronext/Deutsche Börse

le 09/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Bruxelles a eu raison de bloquer la fusion Euronext/Deutsche Börse

Le Tribunal de l'Union européenne a confirmé lundi la décision de la Commission européenne prise en 2012 de bloquer le projet de fusion entre Deutsche Börse et Nyse Euronext. La deuxième plus haute autorité judiciaire de l'UE juge que la Commission n'a pas commis d'erreur juridique, ni d'erreur dans son évaluation de la définition du marché concerné.

«Aucun des arguments avancés par Deutsche Börse ne permet de remettre en cause les conclusions de la Commission sur la définition du marché pertinent. Selon le Tribunal, c’est sans commettre d’erreurs de droit ou d’appréciation que la Commission a considéré que les produits dérivés négociés en Bourse (ETD3) et les produits dérivés négociés de gré à gré (OTC4) faisaient partie de marchés distincts», souligne un communiqué. Le tribunal a également rejeté l'argument avancé par Deutsche Börse selon lequel une fusion entre les deux opérateurs de marchés aurait pu créer des synergies bénéfiques aux clients.

La Bourse allemande a déclaré qu'elle analyserait la décision pour voir si elle ferait ou non appel de ce jugement. Depuis l'échec du projet de fusion, Nyse Euronext a été racheté par l'américain ICE, qui a donné son indépendance à Euronext en l'introduisant en Bourse l'an dernier.

A lire aussi