La facture des prêts toxiques gonfle pour les banques

le 24/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La facture des prêts toxiques gonfle pour les banques

Le fonds de soutien aux collectivités locales fragilisées par des emprunts toxiques va être doublé pour atteindre 3 milliards d'euros, a indiqué mardi Bercy à l'occasion d'un point presse. La moitié de ces 1,5 milliard d'euros supplémentaires mobilisés sur 15 ans sera apportée par les banques et les établissements financiers. Ces décisions font notamment suite à l'abandon par la Suisse du taux plancher qui liait le franc à l'euro, et qui menaçait de faire exploser le coût de financement de certaines collectivités ayant contracté des emprunts structurés avec du franc suisse.

Le fonds de soutien est destiné aux collectivités locales qui souhaitent s’inscrire dans une démarche volontaire de réduction de leur dette à risque en négociant avec leurs banques. La date du 30 avril 2015 pour déposer les demandes d'aide est maintenue.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé que 300 millions d'euros seraient mobilisés sur 10 ans pour les hôpitaux eux aussi menacés par des emprunts toxiques. Le dispositif est ainsi porté à 400 millions. «Ces ressources supplémentaires seront intégralement apportées par une contribution des banques et permettront d'aider en priorité les hôpitaux dont la situation est la plus critique», expliquent les ministères de la Santé et des Finances dans un communiqué commun.

A lire aussi