Isodev est contraint de cesser ses activités

le 03/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Isodev est contraint de cesser ses activités

Isodev, la société appuyée par Philippe Dupont, ancien patron des Banques Populaires, et qui avait lancé ses activités de financement de prêt participatif aux TPE-PME en 2013, cesse ses activités de prêts nouveaux. Cette mise en gestion extinctive (run off) sanctionne l’absence de modèle économique de la société.

«La chute de l’investissement des TPE/PME, ininterrompue depuis 2013, a entraîné une baisse de la demande de crédits d’investissement. Parallèlement, la dégradation de la conjoncture a entraîné un niveau de défaillance très important parmi les TPE/PME», indique un communiqué publié sur le site de la société, sans donner de chiffres. Les perspectives 2015 et 2016 n’étaient pas meilleures.

Isodev promouvait une solution de financement originale en France, le prêt participatif, du quasi-capital sans caution ni garantie. Sa défaillance touche par ricochet d'autres acteurs. La société se finançait en effet en émettant des obligations sous format de fonds commun de titrisation. Celles-ci ont été souscrites par AG2R La Mondiale, Axa France, CNP Assurances et Natixis, en plusieurs tranches, la dernière en juillet, pour un total de 67 millions d’euros selon. Les parties intéressées ne faisaient pas de commentaires à ce stade.

Le Fonds européen d’investissement (FEI) et la Banque européenne d’investissement (BEI) avaient aussi accepté de garantir une partie des prêts d’Isodev, dans la limite de 7 millions d'euros.

 

«La gestion de tous les prêts en cours, dont les termes sont évidemment maintenus, est garantie de façon indépendante d’Isodev», précise la société. Elle revendique l'accompagnement de près de 2.000 PME/TPE en deux ans, pour un encours de 67 millions d'euros au 30 janvier.

A lire aussi