Bonus et crédit d'impôt brouillent les comptes de Morgan Stanley

le 20/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dernière grande banque américaine à publier ses comptes annuels, Morgan Stanley a fait état hier d'un bénéfice net des activités poursuivies de 1,05 milliard de dollars au quatrième trimestre, contre 95 millions un an auparavant, mais en baisse de 38% par rapport au troisième trimestre. Le groupe a accusé une perte avant impôt de 133 millions. La banque a décidé en décembre d'accélérer le versement de ses bonus, qui s'est traduit par une charge de 1,1 milliard sur les frais de personnel. A l'inverse, Morgan Stanley a bénéficié d'un crédit d'impôt de 1,4 milliard, lié à la réorganisation juridique du holding MSSBH, en gestion de fortune. La banque a bénéficié d'autres crédits d'impôt en 2014 et affiche un taux d'imposition effectif de 0,6% seulement. Comme ses rivales, Morgan Stanley a souffert dans le trading de taux, changes et matières premières, dont le revenu a chuté de 13,7% à 599 millions de dollars. Les frais juridiques ont diminué de 80%, à 284 millions de dollars.

A lire aussi