Les financements d’acquisition sont en forte hausse en Europe

le 09/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La part des prêts M&A dans le volume total des prêts syndiqués aux entreprises a rebondi l’année dernière après avoir diminué entre 2012 et 2013

La part des prêts d’acquisitions dans le volume total des prêts syndiqués a remonté la pente en 2014 en zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), selon les données de Dealogic publiées ce mois-ci. Sur 1.290 milliards de dollars de prêts aux entreprises et à d’autres emprunteurs (LBO) l’année dernière (dont 1.200 milliards pour l’Europe seule), plus de 25% étaient des prêts d’acquisition. Leur part était d’environ 13% en 2013, sur un volume total de 1.060 milliards de dollars. Cette part avait alors chuté par rapport à 2012 après plusieurs années autour de 28%.

Le volume de ces prêts d’acquisition a crû de 66% sur un an en 2014, à 322 milliards d’euros. C’est le montant annuel le plus élevé depuis 2008 (486,3 milliards d’euros). Les secteurs les plus actifs ont été les télécoms (57,4 milliards d’euros) et la santé (52,6 milliards), en boom respectif de 191% et 202%.

La plus grosse opération a été réalisée par ZF Friedrichshafen, qui a emprunté le 15 septembre 16,2 milliards à travers un prêt à 7 tranches essentiellement en euros destiné à l’acquisition de l'américain TRW Automotive. C’était la plus importante opération depuis le prêt de 17,3 millions réalisé par Glencore Xstrata en juin 2013.

L’année dernière, Deutsche Bank a détrôné BNP Paribas de sa première place des banques teneurs de livre (bookrunner) pour les prêts syndiqués en Europe de l’Ouest, avec 54,7 milliards de dollars répartis sur 133 opérations. BNP Paribas a accompagné 224 opérations pour 51,7 milliards de dollars. Le Crédit Agricole occupe le cinquième rang avec 164 opérations pour 39,3 milliards, et Société Générale CIB la septième place avec 145 opérations pour 33,8 milliards.

Hausse des prêts d’acquisition en 2014 en Europe. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Hausse des prêts d’acquisition en 2014 en Europe. Illustration L'Agefi.
Fusions acquisitions. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Fusions acquisitions. Illustration L'Agefi.

A lire aussi