Goldman Sachs veut récupérer sa créance sur Banco Espirito Santo

le 30/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Goldman Sachs se prépare à combattre la décision de la Banque centrale du Portugal d’annuler le transfert à Novo Banco – la banque saine créée sur les cendres de Banco Espirito Santo (BES) – d’une dette de 835 millions de dollars contractée par BES quelques semaines avant sa faillite et souscrite par un véhicule d'investissement de Goldman Sachs, Oak Finance. Le transfert a été décidé en août, mais la banque centrale est revenue sur sa décision la semaine dernière. Ce revirement pourrait coûter cher aux clients de l’établissement américain, car la valeur liquidative des actifs restant dans la «bad bank» BES sont estimés à moins de 100 millions de dollars.

A lire aussi