Emprunts toxiques: Asnières signe à son tour avec la Sfil

le 11/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La ville d'Asnières et la Société de financement local (Sfil) ont conclu une opération pour désensibiliser un volume de 112,8 millions d’euros de prêts structurés, dits toxiques, a annoncé la commune jeudi. Dix emprunts ont été transformés en un contrat de prêts à taux fixe. Cette operation est éligible au fonds de soutien aux collectivités territoriales ayant contracté des emprunts structurés, celles-ci ayant jusqu'au 15 mars pour en faire la demande à condition de mettre fin à tous leurs contentieux avec les banques. Asnières n'a pas eu à pâtir de ses emprunts structurés, le taux d’intérêt moyen payé par la ville entre 2002 et 2013 ayant atteint 3,95%.

A lire aussi