La Slovène Alenka Bratusek renonce à la Commission européenne

le 09/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'ancienne Première ministre slovène a renoncé à sa nomination au poste de vice-présidente de la commission européenne chargée de l'énergie. De quoi permettre l'achèvement du processus parlementaire de validation du nouvel exécutif européen. La décision d’Alenka Bratusek illustre selon Jean-Claude Juncker «son engagement en faveur de l'Union européenne, de la Slovénie et du processus démocratique». Sur les 27 personnalités choisies par l'ancien Premier ministre luxembourgeois, seule Alenka Bratusek n'a pu obtenir l'aval des eurodéputés. Le gouvernement slovène doit maintenant désigner un autre candidat.

A lire aussi