La restructuration des banques freine la croissance, s'alarme le FMI

le 08/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

photo : bloomberg

Le secteur bancaire mondial fait face à un impérieux besoin de restructuration, mais la refonte de ses activités pourrait étouffer l'offre de crédit et freiner la reprise de la croissance, selon le Fonds monétaire international. Pour améliorer leur rentabilité, les banques doivent augmenter leurs tarifs dans certaines branches d'activité et se retirer complètement de certains domaines pour placer leurs fonds là où les rendements sont les plus élevés, avance le FMI au sein de son rapport semestriel sur la stabilité financière mondiale. Le FMI estime que 20% des banques d'un panel qui en compte plus de 300 auraient besoin d'augmenter leurs marges de plus de 50 points de base sur l'ensemble de leur encours de prêts, un niveau jugé peu réaliste. «La transition vers un nouveau modèle économique pourrait (...) (représenter) un frein à la reprise», indique le document.

A lire aussi