La Russie se prépare à un pétrole bon marché

le 01/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La banque centrale russe travaille sur des mesures de soutien à l'économie dans l'éventualité où les cours du pétrole tomberaient jusqu'à 60 dollars le baril, a révélé mercredi le premier vice-gouverneur Ksenia Ioudaieva, citée par l'agence Interfax. La banque centrale a actuellement trois scénarios pour l'évolution des cours du brut mais va en ajouter un quatrième pour parer à cette éventualité. Le projet de budget 2015-2017 adopté la semaine dernière a retenu une hypothèse de 100 dollars pour le cours moyen du pétrole sur cette période.

«Les incertitudes géopolitiques ont un impact direct et important sur l'économie russe», selon le responsable de la mission du FMI en Russie, Antonio Spilimbergo. De quoi pousser l’institution à réduire mercredi de moitié à 0,5% sa prévision de croissance du PIB du pays en 2015. Le FMI a également pressé la banque centrale russe de durcir sa politique monétaire pour contenir les anticipations d'inflation. Le FMI prévoit une hausse supérieure à 8% des prix à la consommation cette année.

A lire aussi