Le fonds viager de la Caisse des dépôts est déjà contesté

le 08/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Alors que la Caisse des dépôts doit lancer officiellement mardi matin son fonds de 100 millions d'euros dédié aux investissements en viager mutualisé, le processus fait déjà l'objet de critiques publiques. «Après avoir sollicité pendant près de 4 ans les conseils de la société Virage Viager, unique opérateur français expérimenté dans le domaine des fonds mutualisés viager pour avoir été à l’origine du concept dès 2009, la CDC semble avoir fait le choix de confier la gestion de son premier fonds (...) à un consortium inexpérimenté en la matière», a dénoncé lundi matin Eric Guillaume, président de Virage Viager, dans un communiqué. Celui-ci critique une «absence de transparence de la part de la CDC» sur ses critères de sélection.

Virage Viager, à l'origine de fonds viager mutualisés comme celui de Corem, faisait équipe avec Icade AM et Icade PM, filiales de la Caisse des dépôts. Celle-ci a préféré retenir un autre consortium, formé par le groupe Renée Costes, leader des transactions individuelles sur ce marché en France, et La Française AM. Outre la CDC, le véhicule rassemble sept autres investisseurs institutionnels: CNP, la Macif, la Maif, Groupama, AG2R La Mondiale, la mutuelle des militaires Unéo, et le Crédit Mutuel Nord Europe.

A lire aussi