Les gendarmes démantèlent une plate-forme illégale de bitcoins en France

le 07/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les gendarmes de Midi-Pyrénées ont démantelé début juillet une plate-forme de monnaie virtuelle et saisi 388 bitcoins d'une valeur avoisinant les 200.000 euros, a appris lundi Reuters auprès de la gendarmerie et du parquet de Foix. «C'est la première fois en Europe qu'une action judiciaire aboutit à la fermeture d'une plate-forme d'échanges illégale de monnaie virtuelle, il s'agit aussi de la première saisie en France de bitcoins dans le cadre d'une procédure judiciaire», a déclaré Olivier Caracotch, procureur. Dans le cadre de cette enquête, trois personnes ont été interpellées à Cannes, Nice et Toulouse en milieu de semaine dernière. Deux d'entre elles ont été mises en examen vendredi et placées sous contrôle judiciaire. L'animateur présumé de cette plate-forme qui fonctionnait sans agrément est poursuivi pour «exercice illégal de la profession de banquier, travail dissimulé, blanchiment à titre habituel et offre illégale de jeux en ligne»

A lire aussi