Londres doute de la manipulation du fixing de l'or

le 02/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Londres doute de la manipulation du fixing de l'or

Il n'y a «pas de preuve claire» que les cours de l'or sont manipulés à l'occasion du fixing quotidien qui se tient à Londres, a indiqué aujourd'hui David Bailey, directeur des infrastructures de marché de la Financial Conduct Authority (FCA), à l'occasion d'une audition devant le UK Treasury Select Committee. Il est toutefois possible qu'une manipulation ait eu lieu, a a jouté le régulateur. Ces incertitudes n'ont pas empêché la FCA d'infliger en mai une amende à Barclays, dont un trader avait tenté de manipuler les cours de l'or.

Le World Gold Council a convoqué le mois dernier à une réunion le 7 juillet prochain les acteurs du marché de l'or pour discuter d'une réforme du mécanisme de fixation des prix. Une réforme est également à l'étude pour le fixing de l'argent. Deutsche Bank a annoncé son retrait des panels qui fixent les indices de référence des deux métaux précieux. La Societe Generale, Bank of Nova Scotia, HSBC et Barclays restent les quatre banques à participer au fixing de l'or.

A lire aussi