Le gouvernement indien pense réduire la part de l'Etat dans les sociétés cotées

le 19/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'autorité indienne de régulation des marchés financiers a recommandé jeudi de plafonner à 75% la participation de l'Etat dans le capital d'entreprises cotées en Bourse au cours des prochaines années, ce qui pourrait potentiellement dégager au moins 10 milliards de dollars sur le marché. La SEBI (Securities and Exchange Board of India) a formulé plusieurs recommandations à l'issue de sa première réunion avec le gouvernement, considéré comme libéral, de Narendra Modi depuis son arrivée au pouvoir fin mai. Depuis son élection, l'indice PSU de la Bourse de Bombay, qui compile des entreprises publiques, s'est adjugé près de 15%, surperformant nettement l'indice phare, en hausse de 5,4%.

A lire aussi