Le régulateur fixe ses exigences pour UBS et Credit Suisse

le 07/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Financial Market Supervisory Authority, le régulateur bancaire suisse, a fixé à 19,2% et 16,7% respectivement le ratio de solvabilité total qu'UBS et Credit Suisse devront afficher au minimum en 2019. Une exigence basée sur les comptes 2012 et qui pourrait diminuer compte tenu des programmes de réduction du bilan engagées par les deux groupes, a reconnu le régulateur. UBS et Credit Suisse devront aussi détenir en fonds propres l'équivalent de 4,6% et 4% de leur total de bilan, soit au-dessus du ratio de levier de 3% fixé par le Comité de Bâle au niveau international.

A lire aussi