Barclays plonge dans ses activités de trading obligataire

le 06/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo : Bloomberg

Barclays a fait état mardi d'une baisse de 5% de son bénéfice imposable ajusté au premier trimestre, à 1,69 milliard de livres. La banque a accusé une baisse des revenus du trading obligataire plus importante que celle de la plupart de ses concurrentes. Le résultat du trading de taux, de change et de matières premières (FICC) a chuté de 41%, conséquence, selon le groupe, d'une clientèle beaucoup moins active, d'une base de comparaison 2013 élevée et d'une modification du portefeuille de produits. «La faiblesse constatée au premier trimestre s'est retrouvée en avril, a indiqué le directeur financier de Barclays, Tushar Morzaria. C'est le FICC qui est faible. Dans la banque d'investissement et le trading actions nous continuons de dégager des revenus très solides».

Les coûts de la banque ont en revanche diminué de 12% à 4,2 milliards de livres hors charges de restructuration. Barclays, qui a perdu plusieurs dirigeants de haut vol ces dernières semaines, doit annoncer jeudi les modalités d'un plan de réduction de la voilure de sa banque d'investissement. Après ces résultats inférieurs au consensus des analystes, l'action perdait plus de 4% vers midi.

A lire aussi