Bruxelles riposte aux banques sur les bonus

le 05/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le contournement des règles posées par la réglementation prudentielle va devenir plus difficile

A l’avenir, les banques ne seront plus libres de décider elles-mêmes lesquels de leurs salariés ou dirigeants tombent sous le coup de l’encadrement des salaires. La définition des «preneurs de risques matériels» proposée mardi par la Commission européenne devrait élargir le champ d’application des nouvelles règles inscrites dans les directives prudentielles CRD3 et 4. «Certaines banques font leur possible pour contourner les règles de rémunération…. Ces standards apporteront de la clarté», a expliqué le commissaire Michel Barnier (photo).

La Commission européenne élargit sa définition des «preneurs de risques» car, selon le commissaire Michel Barnier, «certaines banques font leur possible pour contourner les règles de rémunération». © European Union 2014 EP
ZOOM
La Commission européenne élargit sa définition des «preneurs de risques» car, selon le commissaire Michel Barnier, «certaines banques font leur possible pour contourner les règles de rémunération». © European Union 2014 EP

A lire aussi