Une seule offre pour la privatisation d’Hellenikon

le 28/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe grec Lamda Development, appuyé par le chinois Fosun et un promoteur d'Abou Dhabi, a soumis la seule offre contraignante pour la privatisation de l'ancien aéroport d'Athènes-Hellenikon, que la Grèce voudrait voir devenir un pôle d'affaires et de tourisme. La cession de cet actif est cruciale pour respecter l'objectif de privatisation de 3,6 milliards d'euros retenu pour cette année, même si Athènes n'a pas communiqué le montant qu'il espérait tirer du site, qui fera l'objet d'une concession de 99 ans.

A lire aussi