Les Suisses défient l’Union sur la libre circulation des personnes

le 10/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les Suisses ont voté de justesse hier en faveur de la réintroduction de quotas d'immigration avec l'Union européenne. L’idée a été approuvée par 50,3% des électeurs et a également été adoptée avec la majorité nécessaire dans plus de la moitié des 26 cantons. Ce résultat oblige le gouvernement à transformer cette initiative en loi dans un délai de trois ans. La Commission européenne a dit «regretter» un résultat qui «va à l'encontre du principe de libre circulation des personnes entre l'Union européenne et la Suisse». La Commission indique qu'elle «examinera les implications de cette initiative sur l'ensemble des relations entre l'UE et la Suisse» mais qu'elle tiendra compte de la position du gouvernement qui avait recommandé de voter «non». L'association des banques suisses a appelé à des discussions «constructives d'urgence» avec l'Union. Pour le député européen autrichien Hannes Swoboda, «si la Suisse suspend l'immigration en provenance de l'UE, elle ne pourra pas compter sur tous les avantages économiques et commerciaux dont elle bénéficie actuellement».

A lire aussi