Le scandale sur les changes prend de l'ampleur

le 05/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo : Bloomberg

La banque allemande Deutsche Bank a selon Reuters licencié trois cambistes basés à New York, conséquence apparente d'une enquête internationale sur une manipulation présumée des taux de change qui gagne en ampleur. Deutsche Bank a assuré de sa pleine coopération avec les enquêteurs et «prendra des mesures disciplinaires à l'encontre des personnes qui le mériteront». Hier, Martin Wheatley, le directeur général de la Financial Conduct Authority britannique, a jugé lors d'une audition parlementaire que la gravité des tentatives de manipulation du marché des changes était comparable à celles qui avaient eu lieu sur le Libor. Selon un pointage du FT, neuf banques ont déjà suspendu ou licencié une vingtaine de cambistes depuis le début des enquêtes sur le forex.

A lire aussi