Goldman Sachs réduit la part de ses rémunérations

le 16/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le siège de Goldman Sachs. Photo: Victor J.Blue/Bloomberg
(Bloomberg)

Le «compensation ratio» de Goldman Sachs, qui rapporte aux revenus la part des salaires, bonus et éléments de rémunération différée des années précédentes, est tombé à 37% en 2013, selon les résultats annuels de la banque américaine publiés jeudi. C'est un point de moins qu'en 2012, et le plus faible niveau enregistré depuis 2008. Au quatrième trimestre, Goldman Sachs a accusé un recul de 19% sur un an de son résultat net au dernier trimestre, à 2,33 milliards de dollars. La firme de Wall Street a pâti, tout comme Citigroup, de la faiblesse des activités de taux et change (-15% sur un an). En revanche, la performance du primaire actions a été excellente, avec un doublement des revenus sur un an, et le conseil en M&A a progressé de 15%.

A lire aussi