L’Agence France Locale recrute des banquiers pour son directoire

le 03/01/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’agence des collectivités va procéder à une augmentation de capital en février et table sur une première émission obligataire cet automne

L’agence de financement des collectivités territoriales a trouvé son patron. Après la mise en place de sa «société territoriale» l’automne dernier, l’Agence France Locale (AFL) vient de nommer Yves Millardet à la tête de sa «société de financement». Ancien banquier senior de Natixis, il a été formellement désigné président du directoire de cette structure chargée des futures émissions obligataires groupées des grosses collectivités, confirme l’AFL après une indiscrétion de La Gazette des Communes.

Yves Millardet connaît très bien le dossier, auquel il a contribué activement ces dernières années en conseillant les associations d'élus.

Philippe Rogier, consultant et ancien responsable de Dexia Crédit Local et de la BFT (Crédit Agricole), rejoint également le directoire pour s’occuper des relations avec les collectivités. «Une troisième personne, en charge de l’ALM (pilotage de la liquidité, ndlr) arrivera prochainement », indique Olivier Landel, directeur général de la société territoriale de l’AFL et délégué général de l’Association des collectivités urbaines de France. Nous recherchons également un responsable des risques et l’équipe devrait compter en fin d’année une vingtaine de professionnels».

La société financière détaillera dans les prochains jours la composition de son conseil de surveillance. La société financière détaillera dans les prochains jours la composition de son conseil de surveillance. Quatre membres ou plus auront des compétences bancaires. Parmi les quatre autres figureront Olivier Landel, un expert des collectivités, et deux représentants de Jacques Pélissard, président de l'Association des maires de France et de la société territoriale de l'AFL, et de Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et vice-président de l'AFL.

Sur le plan opérationnel, «nous procéderons à une première augmentation de capital début février auprès des onze collectivités fondatrices de l’AFL et d’une quinzaine d’autres. Trois appels de fonds auront lieu cette année pour que chaque collectivité apporte l’équivalent de 0,8% de leur encours de dette à fin 2011», annonce Olivier Landel.

Le montant total devrait être proche du capital de départ escompté, autour de 110 millions d’euros. Ce mois-ci, l'AFL choisira son futur système d’information et déposera, avant fin mars, son dossier d’agrément à l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution. L’agence espère pouvoir réaliser sa première émission obligataire à l’automne prochain.

A lire aussi