Rome dévoile un important programme de cession de titres publics

le 21/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le président du conseil italien, Enrico Letta, a indiqué que l’Etat entend vendre des participations dans des sociétés publiques afin de récolter jusqu’à 12 milliards d’euros. La moitié de cette manne sera affectée à la réduction de la dette publique. Sont particulièrement concernés le pétrolier Eni (3% du capital, en laissant plus de 30% à l’Etat), le spécialiste franco-italien des semiconducteurs STMicroelectronics, les chantiers navals Fincantieri ou le contrôleur aérien Enav.

A lire aussi