Deutsche Börse comptabilise une transaction avec l'Ofac

le 30/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans les résultats du 3e trimestre, Deutsche Börse a fait état d'une provision exceptionnelle de 114,8 millions d'euros liée à l'enquête de l'Office of Foreign Assets Control (Ofac) portant sur des infractions présumées commises par la filiale Clearstream. L'autorité américaine lui reproche d'avoir enfreint en 2008 les sanctions économiques imposées à l'Iran. Les coûts opérationnels se montent dès lors à 236 millions d'euros, tandis que les revenus nets ont atteint 458 millions d'euros, contre 471 millions il y a un an.

A lire aussi