Athènes refuse d'autres mesures d'austérité

le 28/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Grèce ne cédera pas aux pressions de ses créanciers internationaux qui réclament de nouvelles mesures d'austérité, a promis le président Karolos Papoulias lors des commémorations du défi lancé en 1940 à l'Italie fasciste. «Les Grecs ont (alors) donné leur sang et tout ce qu'ils avaient, et donnent aujourd'hui tout ce qu'ils peuvent pour surmonter la crise. Cela doit être apprécié par l'Europe. Le peuple grec ne peut rien donner de plus», a lancé le président.

A lire aussi