Le repli des crédits de trésorerie aux ménages s'accentue

le 05/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le taux de croissance annuel des crédits à l'habitat est inchangé en mai (2,7 %, comme en avril) tandis que le repli des crédits de trésorerie aux ménages s'accentue (- 2,6 %, après - 2,1 %), indique la Banque de France.. Le taux d'intérêt moyen des crédits à l'habitat continue de diminuer pour les prêts à taux fixe (3,23 % après 3,28%) tandis qu'il remonte légèrement pour les prêts à court terme ou à taux variable (2,81 %, après 2,72 %). La baisse du coût des prêts amortissables à la consommation se poursuit (5,92 %, après 5,99 % en avril). La production de crédits nouveaux aux ménages (prêts à la consommation et crédits à l'habitat) reste proche de son niveau du mois précédent (15,8 milliards d'euros en mai, après 15,9 milliards en avril).

A lire aussi