La Grèce a trois jours pour rassurer la troïka

le 02/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Grèce a trois jours pour rassurer ses bailleurs de fonds internationaux sur sa capacité à respecter les conditions posées au versement de la prochaine tranche d'aide, ont déclaré mardi quatre responsables de l'Union européenne, cités par Reuters. Athènes a repris les discussions avec ses créanciers après une interruption de deux semaines marquée par la décision du gouvernement de fermer le groupe audiovisuel public RTE. La gestion par les autorités grecques de la réforme du secteur public, qu'il s'agisse des services fiscaux ou de la santé, suscite une insatisfaction générale.

A lire aussi