Jean-Marc Ayrault dément tout dérapage des dépenses publiques

le 25/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Jean-Marc Ayrault a démenti tout dérapage des dépenses publiques, assurant face aux critiques de l'opposition qu'après une stabilisation en 2013, l'Etat dépenserait bien 1,5 milliard d'euros de moins en 2014. Le chef du gouvernement s'exprimait après le bouclage des "lettres plafonds", les documents qui fixent les orientations budgétaires pour chaque ministère. Les efforts seront partagés à parité entre l'Etat et les collectivités territoriales, soit 750 millions d'euros respectivement, précise-t-on à Matignon.

A lire aussi