Singapour sanctionne vingt banques pour manipulation de taux

le 14/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La banque centrale de Singapour a sanctionné vingt banques au terme d'une enquête réalisée sur la fixation de taux de référence dans la ville-état et leur a imposé un surcroît de réserves obligatoires pendant un an. L'Autorité monétaire de Singapour a dit vendredi avoir également identifié 133 traders qui ont essayé d'influencer la fixation des taux. Dans certains cas, les dossiers ont été transmis aux autorités singapouriennes chargées de la lutte contre la délinquance financière et au ministère public. Parmi les banques concernées, UBS, Royal Bank of Scotland et ING sont celles qui devront constituer les réserves additionnelles les plus importantes, chacune d'entre elles devant augmenter de 1 à 1,2 milliard de dollars de Singapour (600 à 720 millions d'euros) leurs réserves obligatoires auprès de la banque centrale. BNP Paribas et le Crédit Agricole sont sur la liste des banques visées par la banque centrale.

A lire aussi