La Grèce veut demander une réduction de sa dette en 2014

le 03/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Grèce est optimiste sur un retour à la croissance l'an prochain et entend bien demander une réduction de sa dette publique, comme prévu en cas de bons résultats économiques, a déclaré aux Echos son ministre des Finances, Yannis Stournaras. Un allégement du fardeau de la dette grecque, qui dépasse 160% du produit intérieur brut (PIB), est envisagée dans le cadre du plan d'aide accordé à Athènes par le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne.

 

A lire aussi