La part d'investissements à venir pour les émergents devrait croître

le 17/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La part des investissements mondiaux allant aux pays en développement devrait tripler dans les deux prochaines décennies, dans un contexte de croissance rapide des économies émergentes et de leur meilleure intégration aux marchés financiers, estime la Banque mondiale. Ces pays, dont la population est plus jeune et plus nombreuse que dans les pays riches, devraient également devenir la plus abondante source de capitaux, avec la Chine et l'Inde comme premiers investisseurs mondiaux d'ici 2030, ajoute-t-elle, dans un rapport publié jeudi.

A lire aussi