L’UE et le FMI maintiennent l'objectif de privatisations pour la Grèce

le 17/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Union européenne et le FMI maintiennent l'objectif de recettes de privatisation fixé à la Grèce pour cette année et laissent inchangées leurs prévisions d'évolution de la dette publique, montre un rapport publié vendredi. L'UE et le FMI demandent au gouvernement grec de générer pour 2,6 milliards d'euros de recettes de privatisation d'ici à la fin de l'année. Le rapport définitif ajoute qu'Athènes doit mettre en oeuvre d'ici à 2016 de nouvelles mesures budgétaires représentant 2,1 points de produit intérieur brut (PIB), soit environ 4 milliards d'euros, pour atteindre ses objectifs de réduction du déficit.

A lire aussi