L'Europe durcit sa position sur les bonus des banquiers

le 17/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : Fotolia

L'Autorité bancaire européenne (EBA) a élargi la définition des banquiers dont le bonus sera soumis à un plafonnement, écrit vendredi le Financial Times sur son site internet en citant un associé de PricewaterhouseCoopers (PwC). L'Union européenne a décidé au printemps de plafonner à 100% du fixe, ou 200% avec l'accord des actionnaires, la part variable des banquiers, à charge pour l'EBA de définir précisément la règle. Selon le FT, l'autorité intégrerait dans le champ d'application tous les professionnels gagnant plus de 500.000 euros par an, et non plus seulement les «preneurs de risques». Le nombre de banquiers soumis au plafonnement devrait donc être plus élevé que prévu. Selon le FT, Barclays dénombre par exemple 393 preneurs de risque, contre 1.338 collaborateurs gagnant plus de 500.000 euros par an. L'EBA a opté pour un plancher de rémunération car la définition des preneurs de risque, laissée à la main des banques, varie beaucoup d'un établisssement à l'autre: Deutsche Bank en affiche trois fois plus que Barclays alors que les deux groupes ont une taille comparable en banque d'investissement. Les propositions de l'autorité seront soumises à consultation pendant plusieurs semaines. L'EBA ne fait pas de commentaires. 

A lire aussi