Dexia transige avec Asnières-sur-Seine

le 13/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Parvenue à un accord avec Dexia Crédit Local, Asnières-sur-Seine a annoncé ce matin se désister de toutes ses procédures civiles et pénales à l’encontre de la banque. «Dans le cadre d’un financement global de 21millions d'euros, Dexia Crédit Local accepte de sécuriser un emprunt basé sur l’écart de change entre le yen et le dollar américain dont le capital restant dû est de près de 9 millions d'euros en [le transformant en] emprunt à taux fixe à 4,50% jusqu’à l’échéance 2012 puis à 4,80 % à compter de l’échéance 2013», précise la commune des Hauts-de-Seine dans un communiqué. Cette opération doit permettre d’abaisser le poids de la dette dite «toxique» à 67% du total des emprunts fin 2013, contre plus de 93% début 2008. La ville souhaite un effort similaire de ses autres banques, sous peine de « nouvelles assignations». Selon lagazette.fr, Asnières dispose encore d’un prêt structuré de la Société Générale et de douze gérés par la Société de financement local (Sfil) qui a hérité d’une partie des actifs de Dexia.

A lire aussi