Pierre Moscovici défend une «gestion fine» du capital de l'Etat

le 06/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le projet du gouvernement français de réduire la participation de l'Etat dans certaines entreprises ne signe pas le retour des privatisations en France, a déclaré le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici. "C'est une gestion fine du capital de l'Etat en conservant son rôle d'Etat stratège, pour lui permettre de mieux investir dans l'avenir du pays et de relancer son économie et sa croissance et de répondre à l'objectif de François Hollande qui est d'inverser la courbe de chômage d'ici la fin de l'année 2013.»

A lire aussi